Un voyage dans la mémoire du jeu

Lors d’une visite chez mes parents il y a quelques semaines, j’ai récupéré quelques sacs et boîtes qui empiétaient depuis longtemps le garde robe de mon ancienne chambre. Aussi bien que ça embourbe mon propre chez moi, mes parents méritant bien leur espace à eux après tout ce temps.

Pour reprendre la formule toujours désagréable des clickbaits qu’on voit de plus en plus sur les réseaux sociaux, « vous ne croirez jamais ce qu’il y a trouvé ! » Par contre, loin de moi l’idée de vous forcer à cliquer vers un site plein de pubs où l’on constate que rien d’extraordinaire n’est vraiment arrivé. Je vous donne la réponse tout de suite: j’y ai simplement retrouvé un paquet de souvenirs, pour la plupart oubliés depuis belles lurettes. Et parmi tout ça, je veux discuter d’un lot en particulier, les jeux qui s’y retrouvaient.

Gobelin

gobelin-archerLa première pièce du lot est un simple gobelin de la boîte de départ de Warhammer Fantasy Battle 4e édition. Ces figurines ne sont pas les premières que j’ai possédées, celles-ci étant plutôt des modèles Ral Partha pour jeux de rôles, peints de façon horrible avec de la peinture Testor. C’est cependant avec cette boîte d’introduction que j’ai débuté sur le chemin que je poursuis depuis tout ce temps, celui des jeux de figurines. Je me rappelle très bien m’être appuyé accidentellement sur les confrères lanciers de ce gobelin, et que l’unité entière me soit restée planté dans la main. Douloureux souvenir…

Dragon Dice

DragonDiceCette pochette et son contenu me retourne en arrière aux party des Fêtes dans la famille. Je n’ai joué à ce jeu qu’avec mes cousins, que je ne voyais habituellement que lors des festivités de fin d’année. Nous en avons passé des heures à échanger des dés et à s’affronter sur le champs de bataille, à coup de nains, d’elfes et de mort-vivants cubiques. Le jeu est toujours édité, par SFR maintenant, mais le livre de règle a explosé en longueur avec les diverses extensions et variations qui ont été publiées depuis l’achat de mon kit de départ. Il faudrait bien que je tente d’y rejouer un de ces jours, si je peux remettre la main sur les règles originales.

Pokemon CCG

pokemonMême lorsque j’ai acheté cette boîte de départ pour le jeu de carte à collectionner Pokemon, j’étais déjà embarqué dans les jeux de figurine à fond, et j’avais quelques tournois de Magic derrière la cravate. J’étais simplement curieux de comparer les mécaniques de jeu, et je dois avouer, j’étais un fan de la série anime ainsi que du jeu sur la Gameboy. J’ai récemment essayé de retrouver des vieux paquets sur le net, afin de potentiellement jouer avec mon garçon quand il sera capable de lire (il n’a que 4 an et demi pour l’instant), sans vraiment me décider.  J’ai bien fait d’attendre; je lui ai fait écouter quelques épisodes de la série originale en anglais, mais une plus récente (Black & White), est disponible en français sur Netflix et il a beaucoup plus accroché à celle-là. Je dois avouer que l’animation est de bien meilleure qualité, et même si la nostalgie me poussait initialement vers les Pokemons originaux, je commence à m’intéresser aux nouveaux monstres de poche de la série plus récente. Aussi bien être à jour pour jouer avec fiston !

Combanimaux (Battle Beasts)

CombanimauxCeux-ci sont davantage des jouets qu’un jeu en temps que tel, mais quelle surprise de retomber sur eux. De toute cette liste, ce sont les plus vieux items. Dès que je les ai trouvés dans la boîte, encore chez mes parents, je les ai sortis pour jouer un peu avec fiston. Nous avons vérifié chacun des petits symboles de factions avant de se les partager. Nos  combanimaux se sont affrontés à plusieurs reprises depuis, mais étrangement, les siens se retrouvent toujours avec les fusils provenant de la plus récente des séries (Laser Beasts, utilisant un bille plutôt qu’un collant thermique pour identifier la faction), lui donnant un avantage majeur contre mes armes armes de corps à corps. Sans rancune.


Il y avait d’autres jeux dans les boîtes, tel que Citadel Combat Card et Arcadia: The Wyld Hunt, mais je ne me rappelle même pas les avoir essayer. Il s’y trouvait également quelques jouets de type puzzle, àla cube Rubik, ainsi qu’une important série de cartes de super héros à collectioner, mais rien qui ne vaille vraiment la peine d’être explorer comme les 4 premiers items.

Êtes-vous déjà retombé sur de vieux jeux de votre enfance ? Avez-vous tenté d’y rejouer, et surtout, est-ce que l’expérience en valait toujours la peine ? N’hésitez pas à partager le tout dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *